Le plan du mémoire : par où commencer ?

Lorsque nous entrons dans le processus de rédaction de notre mémoire, nous ne savons pas par où commencer. Vous savez peut-être déjà que le mémoire est une recherche méthodologique, qui implique de suivre une série d’étapes pour parvenir à un résultat. Des étapes consécutives et non aléatoires. Si l’on nous demandait de définir le mémoire de fin d’études en une phrase, nous n’aurions pas tort de dire qu’il s’agit d’une « création de connaissances ».

Mais comment constituer son plan ? Ne vous inquiétez pas, nous vous guiderons tout au long du chemin et pour vous aider nous vous apportons les recommandations pour créer une stratégie ou un plan de travail.

Vous pourriez être intéressé par notre guide pour écrire un mémoire rapidement

Mémoire de fin d’études : Par où commencer ?

Quand nous vous disons que vous devez commencer par la fin, nous le pensons vraiment ! Nous ne voulons pas dire commencer par les conclusions ou les résultats, mais bien par le titre, l’introduction et la table des matières. La plupart des chercheurs laissent ces choses à la fin, même sur recommandation du tuteur. Cependant, votre plan de travail sera composé de ces trois éléments.

Il va sans dire que le plan de travail n’est pas figé, il est flexible. Vous pouvez considérer que c’est une perte de temps de faire quelque chose que vous devrez ensuite restructurer plusieurs fois, mais réfléchissez y :

Comment saurez vous ce qu’il faut changer si vous n’avez rien à changer ?

Votre plan de travail peut prendre la forme d’une table des matières provisoire des chapitres, ou mieux, d’un résumé avec un bref aperçu de chaque partie de votre exposé. Cela vous aidera à savoir ce que vous voulez et devez faire dans votre recherche. En commençant par clarifier vos idées, vous pouvez découvrir si vous avez ou non un sujet de recherche ou si vous n’êtes pas clair sur le problème que vous voulez étudier. Dans de nombreux cas, un plan de travail est nécessaire avant de faire ses recherches bibliographiques. Aucun professeur n’acceptera un étudiant qui n’a même pas une simple appréciation de ce qu’il faut faire dans une recherche universitaire.

Si vous êtes de ceux qui considèrent que vous êtes très clair sur le déroulement de votre mémoire de fin d’études, nous vous recommandons tout de même d’établir un plan de travail. Tout d’abord, c’est un bon exercice pour savoir si vous êtes vraiment conscient de tous les aspects à prendre en compte et si votre sujet est vraiment concret. Ensuite, le plan de travail vous aidera à suivre chaque chapitre, à estimer le temps et à mesurer les progrès.

La rédaction d’un titre est un bon moyen de concentrer le sujet sur un point précis. Gardez à l’esprit que les généralisations ou les déviations par rapport à ce que vous avez décidé d’étudier ne sont pas autorisées. Le titre doit essentiellement contenir le « quoi », le « comment » et le « où » du sujet de recherche, de manière claire et précise. Il se peut que nous choisissions un titre métaphorique pour notre travail, ce que nous ferons certainement à la fin de la thèse, mais nous devons toujours l’accompagner d’un sous-titre explicatif. Par exemple : « L’avenir du e-commerce : étude du futur du commerce digital à horizon 5 ans. »

Après le titre, il est possible d’élaborer une première table des matières qui envisage les premières étapes fondamentales que nous devrions suivre. La table des matières évoluera au fur et à mesure de l’avancement de nos recherches, jusqu’à devenir une explication analytique de chaque partie de la thèse. Nous vous recommandons la structure suivante que vous pouvez adapter à votre sujet :

  • Bibliographie sur le sujet
  • Situation du problème et études antérieures
  • Proposition d’étude et hypothèse de recherche
  • Les données que nous cherchons à collecter (où et comment nous prévoyons de les collecter)
  • Analyse et interprétation des résultats

Enfin, votre plan de mémoire doit contenir une introduction, qui n’est rien d’autre qu’une synthèse de chacun des points de votre table des matières. Une explication simple de ce que chaque section implique ou contient. Bien que cette introduction soit provisoire, elle vous guidera et vous empêchera de modifier quoi que ce soit sans tenir compte de la structure globale de votre recherche. En d’autres termes, vous serez en mesure de mieux contrôler l’ensemble de la recherche et d’éviter les déviations inutiles qui pourraient nuire et retarder l’élaboration de votre thèse.

Vous pourriez être intéressé par les 5 étapes pour rédiger un bon mémoire de fin d’études

Qu’est-ce qu’un mémoire universitaire ?

Un mémoire universitaire est un document qui expose le sujet de la thèse, définit les questions que la thèse abordera et explique pourquoi le sujet justifie une recherche plus approfondie. Elle doit identifier un problème et proposer une solution à ce problème.

Les propositions représentatives des sciences (tant les sciences dures que les sciences sociales) doivent généralement comprendre les éléments suivants :

  • Une brève introduction, qui définira le sujet de la thèse et expliquera l’objectif de la thèse.
  • Une revue de la littérature décrivant les lectures et les théories les plus pertinentes en rapport avec le sujet de la thèse.
  • Une section méthodologique, qui comprend les questions de recherche, les hypothèses, les participants, les matériaux et les procédures.
  • Une bibliographie ou une liste de références. La plupart des sources doivent provenir d’articles ou de livres évalués par des pairs. Comme pour les autres travaux universitaires, l’utilisation de sources Internet doit être limitée.

Pour les étudiants réalisant des analyses plus théoriques ou comparatives, la structure pourrait également prendre la forme de chapitres qui définissent et précisent chaque concept, et d’un chapitre de conclusion qui rassemble toutes ces idées.

Pour les étudiants en arts, la proposition et le mémoire peuvent prendre la forme d’un projet créatif. Dans ce cas, la proposition peut comprendre

  • Une brève introduction, qui comprend l’énoncé de la thèse, l’intention générale du projet, ce que le projet devrait accomplir, et la justification pour considérer le projet comme une entreprise légitime.
  • Une revue de la littérature, qui comprend toute documentation complémentaire justifiant l’intention du projet.
  • Une méthode pour réaliser le projet. Inclure tout contexte ou équipement nécessaire au projet, l’endroit où le projet sera mené et un calendrier proposé pour l’achèvement.
  • Une bibliographie ou une liste de références.

Une autre structure pourrait être utilisée par les élèves qui écrivent leurs propres nouvelles, romans ou scénarios.

Lisez notre article sur la méthodologie mémoire de recherche

Exemple d’un plan de mémoire

  1. Thème ou titre du projet
  2. Énoncé du problème
  3. Formulation et systématisation du problème
  4. Objectifs de la recherche
  5. Objectif général
  6. Objectifs spécifiques
    1. Exemple 1
    2. Exemple 2
    3. Exemple 3
  7. Justification du projet
  8. Justification théorique
  9. Justification méthodologique
  10. Justification pratique
  11. Cadre de référence
    1. Cadre théorique
    2. Cadre conceptuel
    3. Cadre contextuel
  12. Hypothèse générale
    1. Variable indépendante :
    2. Variable dépendante :
  13. Aspects méthodologiques
  14. Sujets
  15. Bibliographie
  16. Budget et sources de financement
  17. Calendrier des activités